Le mascarpone

C’est un fromage italien en provenance des régions de Lombardie et Piémont. À base de lait de vache très riche en graisse, il a l’aspect d’une crème molle et consistante, au goût très doux. Ingrédient de choix de la cuisine italienne, le mascarpone est présent dans de nombreuses recettes sucrées comme salées, notamment dans les desserts, dont le fameux tiramisu. Délices et Gourmandises vous propose une autre utilisation du fromage pour la réalisation de mascarpone glacé.

Le mascarpone glacé

Ci-dessous la liste des ingrédients :
– 250 g de mascarpone
– 3 œufs
– 150 g de cerneau de noix
– 4 cuillères à soupe de sucre
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille (ou plus selon votre convenance)
– 1 cuillère à soupe de sucre (pour les noix)
– 2 cuillères à soupe de rhum

La préparation

– Mettez dans un récipient les jaunes d’œuf et ajoutez le sucre (4 c.à.s.). Fouettez jusqu’à l’obtention d’un mélange blanchâtre.
– Fouettez à part le mascarpone et ajoutez-le au mélange. Ajoutez-y le rhum et l’extrait de vanille.
– Battez les blancs en neige et ajoutez délicatement à la préparation.
– Au robot, hachez grossièrement les noix. Prenez une poêle antiadhésive et faites-les chauffer à sec. Surveillez de près, car cela brule très vite. Ensuite, ajoutez le sucre en remuant très rapidement jusqu’à caramélisation.
– Pour arrêter la cuisson, étalez rapidement les noix caramélisées sur un plat froid ou une plaque et laissez refroidir pendant quelques minutes. Après avoir séparé les noix caramélisées à la fourchette, ajoutez-les à la préparation.
– Versez cette préparation dans le moule et mettez-la 12 h au congélateur.
– Vous pouvez doubler les quantités et varier les parfums (cacao, whisky, noisettes, amandes, cerises, crème de marrons, kirsch…).
C’est une excellente recette pour le réveillon de la fin d’année et d’autres occasions.

Publicités

Comment préparer des madeleines de Commercy traditionnelles

C’est toujours un plaisir de déguster des madeleines de Commercy ! Que ce soit à l’heure du café ou celle du goûter. C’est une recette traditionnelle qui a comme ingrédients de base des œufs, du sucre, de la farine, un zeste d’orange et du beurre. Si vous n’avez pas encore essayé cette recette, il est grand temps, et elle est très facile à réaliser ! Vous pourrez faire plaisir à vos enfants ou à vos invités, en particulier aux amateurs de délices sucrés, en leur faisant déguster cette gourmandise.

Pour des madeleines de Commercy traditionnelle pour 6 personnes, voici les ingrédients

– 4 œufs
– 125 g de sucre
– 125 g de farine
– 1 zeste d’orange râpée ou quelques gouttes de fleurs d’oranger
– 125 g de beurre

Suivez minutieusement les étapes suivantes afin de bien réussir vos madeleines de Commercy

– Pour pouvoir bien tiédir le beurre, mettez-le au bain-marie.

– Choisissez une terrine dans laquelle vous mélangez le sucre avec les jaunes d’œufs.

Quand le beurre est bien ramolli, ajoutez-le au mélange. Prenez le soin de tourner longtemps le mélange jusqu’à obtention d’une consistance bien « blanche ».

– Avant de les rajouter à la pâte, battez d’abord en demi-neige les blancs d’œufs. Veillez ensuite à intercaler d’une cuillère de farine chaque cuillère de blanc d’œuf.

– Quand vous aurez bien suivi les étapes précédentes, prenez maintenant le zeste d’orange pour bien parfumer le tout.

– Versez ensuite la pâte dans les petits moules que vous aurez bien pris soin de beurrer.

– Pour une cuisson bien réussie des madeleines de Commercy, deux étapes sont à suivre : enfournez d’abord les madeleines pendant 5 minutes à four doux et ensuite augmentez la température du four et laissez-les cuire pendant 10 à 15 minutes (à four chaud).

Réaliser facilement des biscuits palmiers

Ce petit biscuit enroulé est très facile à réaliser, vous pouvez les réaliser en quantité ou tout simplement pour finir vos restes de pâte feuilletée. Nous proposons ici une recette de base simple que vous adapterez à la quantité d’ingrédients présents ainsi qu’à votre goût.

4 ingrédients suffisent

Cela se voit : le palmier tire son nom de sa forme qui ressemble aux feuilles de ces arbres, mais il se distingue aussi par sa belle couleur dorée. Ainsi, ces biscuits croustillants font la joie des amateurs de douceurs, au dessert aussi bien qu’à l’heure du goûter. Ils se dégustent seuls ou avec une glace. Il suffit de quelques ingrédients simples pour régaler votre maisonnée.

Pour réaliser des palmiers pour 8 personnes, vous aurez besoin de :
– 30 g de beurre
– 50 g de sucre
– 1 jaune d’œuf

Une demi-heure et c’est prêt

– Il faut sortir la pâte du réfrigérateur et la réserver à température ambiante quelques heures avant de commencer.
– Une fois prête, étalez-la sur le plan de travail fariné à l’aide d’un rouleau. Saupoudrez de sucre.
– Repliez chaque côté vers le centre puis étalez à nouveau au rouleau.
– Couvrez la pâte du beurre préalablement fondu à l’aide d’un pinceau.
– Enroulez chaque côté de la pâte vers le centre afin d’obtenir une sorte de boudin.
– Mettez au frais quelques minutes afin que la pâte se raffermisse.
– Préchauffez le four à 180 °C.
– Découpez le rouleau de pâte en tranches d’un demi-centimètre d’épaisseur.
– Disposez les tranches dans sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Badigeonnez-les avec le jaune d’œuf pour un rendu bien doré après cuisson.
– Enfournez pendant 15mn environ.

Et voilà, c’est prêt. Pour ceux qui n’ont pas le temps ou qui ont peur de rater leurs biscuits, Délices et Gourmandises propose les palmiers au beurre, dorés et croustillants.

Essayez cette délicieuse recette de bouchées aux noix

Si vous manquez d’inspiration pour le dessert, Délices et Gourmandises vous propose cette surprenante et savoureuse recette de bouchées aux noix. Ces petites douceurs feront le bonheur de toute la famille avec son agréable goût de noix. Idéal pendant la période des fêtes de fin d’année, mais aussi les autres jours !

Les ingrédients à préparer pour 6 personnes

Pour les bouchées
– 250 g de beurre
– 125 g de sucre poudre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1 pincée de sel
– 2 gouttes d’arôme amande amère
– 4 œufs
– 250 g de farine
– 2 cuillérées de levure chimique
– 125 g de noix en poudre

Pour le glaçage
– 300 g de sucre glace
– 1 cc de café soluble
– 250 g de noix

Les étapes de la préparation

Commençons par les bouchées.
– Préchauffer le four à 200 °C (Th 6-7).
– Mélangez le beurre ramolli, le sucre, le sel ainsi que l’arôme amande amère.
– Intégrez les œufs un par un au mélange précédent.
– Tamisez la farine, puis ajoutez-la à la préparation, suivie de la levure et de la noix en poudre.
– Beurrez un plat ou tapissez-le de papier sulfurisé.
– À l’aide d’une petite cuillère, confectionnez de petites boules de pâte à déposer sur le plat sans trop les aplatir (environ 1,5 cm d’épaisseur).
– Enfournez et laissez cuire pendant environ 20 min.
– Démoulez vos bouchées et laissez-les refroidir sur une grille.

Passons maintenant au glaçage
– Mélangez le café à 4 cuillérées à soupe d’eau chaude jusqu’à dissolution complète.
– Ajoutez le sucre glace et mélangez soigneusement.
– Plongez les bouchées dans le mélange obtenu.

– Laissez durcir quelques minutes, puis décorez chaque bouchée avec un cerneau de noix.

Pour varier les plaisirs, Délices et Gourmandises vous conseille d’utiliser de la poudre d’amande et des amandes effilées au lieu des noix en poudre. D’autres variantes sont possibles avec de la poudre de noisette (mais en supprimant l’amande amère) ou de la noix de coco (dans ce cas, optez pour un glaçage au chocolat plutôt qu’un glaçage au café). De nombreuses possibilités existent pour satisfaire tous les goûts !

Le Tiramisu à la pêche et aux spéculoos, une recette rafraichissante pour l’été

Avec l’arrivée des beaux jours, les fruits frais et parfumés qui embellissent les étals ne manquent pas d’inspirer les plus gourmets d’entre nous. Pourquoi ne pas essayer une recette de tiramisu inratable qui allie saveur et fraicheur ?

Un zoom sur les origines du tiramisu

La version officielle indique que le tiramisu a été créé dans le restaurant « El Toulà », à Treviso, une ville de la Vénétie. Comme le restaurant était situé à proximité d’une maison de prostitution dont les clients avaient besoin de reprendre des forces, le chef aurait préparé ce dessert pour répondre à leurs attentes. Le nom « tiramisu » (remonte-moi en français) veut dire « se remettre ».

D’autres régions comme la Toscane et le Piémont revendiquent également l’invention de ce dessert qui a suscité un véritable engouement depuis quelques années. Les premiers ont déclaré que le Tiramisu a été préparé pour honorer Cosme de Médicis, en visite dans la ville de Sienne. Les Piémontais, quant à eux, que ce dessert aurait été créé à l’époque où le compte de Cavour Camillo Benso avait tenté de réunifier l’Italie.

Une préparation facile qui ne nécessite pas de cuisson

Pour préparer un tiramisu à la pêche et aux spéculoos pour 6 personnes, il vous faut 6 œufs, 100 g de sucre, 375 g de mascarpone, 10 pêches jaunes, 10 cl de pur jus d’orange, 25 spéculoos et une pincée de sel fin.

Découvrez les différentes étapes de préparation avec Délices et Gourmandises : pelez, dénoyautez et détaillez les pêches en petits dés. Avec l’aide d’un robot, réduisez les spéculoos en chapelure. Utilisez une partie des biscuits en poudre pour garnir le fond de six verres, puis, arrosez avec le pur jus d’orange. Continuez avec une couche de morceaux de pêches.

Préparez la crème en blanchissant les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à obtention d’une mousse blanche. Rajoutez le mascarpone et continuez à fouetter jusqu’à ce que le mélange soit homogène et bien lisse. Dans un autre récipient, battez les blancs d’œufs en neige avec la pincée de sel. Utilisez une spatule pour mélanger délicatement, sans fouetter, les blancs en neige avec la crème.

Recouvrez le contenu des verres avec cette crème et laissez reposer au réfrigérateur pendant 4 heures. Décorez les verres avec le reste des morceaux de pêches et la chapelure de spéculoos avant de servir.

Quels vins boire en période de forte chaleur ?

Quand le soleil est à son zénith, tout le monde veut se désaltérer avec des boissons rafraîchissantes. Amateur de bons vins, vous vous demandez quelle bouteille choisir pour faire face à la forte chaleur estivale. Délices et Gourmandises vous fournit quelques conseils qui pourront très bien servir quand le thermomètre dépasse les 30 °C.

Les vins fruités et légers à l’honneur

Mettez de côté les vins corsés, aux saveurs intenses et épicées. Il faut privilégier les vins rosés clairs (Tibérius Rosé du Languedoc), les blancs secs aux notes d’agrumes et de fleurs (Riesling d’Alsace, Chardonnay Réserve Martin du Languedoc), et les effervescents frappés, très appréciés pour leurs bulles rafraîchissantes (Mon Bijou, caves de Landiras).

Les vins rosés sont parfaits en apéritifs avec des plats de crudités, de charcuterie et de grillades. Quant aux vins blancs, ils seront meilleurs avec les poissons grillés et les fruits de mer. Il convient toutefois de ne pas les servir frappés. Gardez la température à 12°C minimum. Les vins mousseux et effervescents apportent, pour leur part, une note de légèreté et de fraîcheur à la fin du repas.

Et qu’en est-il des vins rouges ?

L’été n’est pas la saison idéale pour déboucher un grand cru rouge. Il est toutefois possible de choisir des vins rouges plus légers aux tanins plus souples (Domaine du Bosc Rochet AOC Minervois, Château Le Vinata Bordeaux). L’astuce, c’est de placer la bouteille au réfrigérateur 30 min avant de servir pour le rafraîchir légèrement. Il est déconseillé de le laisser plus de temps au frais au risque d’altérer son goût. Les vins rouges accompagnent parfaitement les fromages, les barbecues, et les pizzas.

Dans tous les cas, il est préférable d’alterner les coupes de champagne et les verres de vin avec des verres d’eau, afin de prévenir la déshydratation.

Le cheese-cake, un gâteau idéal pour l’été

Parmi les pâtisseries les plus recommandées pour l’été, le cheese-cake pourrait gagner haut la main. Ce gâteau au fromage blanc, facile à préparer se déguste aussi bien au dessert que pour le quatre heures. En voici une recette que vous ne pourrez pas rater même si vous êtes un apprenti pâtissier.

Les ingrédients qu’il faut pour un cheese-cake pour 10 personnes :

D’abord pour la croûte :
– 250 g de biscuits émiettés. Délices et Gourmandises vous recommande les petits bruns.
– 125 g de beurre fondu
– Deux pincées de muscade ou de cannelle en poudre

Puis pour la garniture :
– 500 g de fromage blanc frais
– 150 g de sucre semoule
– 25 cl de crème fraîche
– 3 œufs moyens
– 2 cuillerées à soupe de farine
– 1 cuillerée à café d’extrait de vanille

Préparer et cuire votre cheese-cake

Préchauffez le four sur thermostat 6 (180 °C)
Faites un mélange homogène avec les biscuits, le beurre fondu et la muscade ou la cannelle.
Beurrez du papier sulfurisé que vous mettrez dans le fond d’un moule de 23 cm de diamètre. Un moule à fond amovible serait idéal pour faciliter le démoulage, mais il faut veiller à ce que le papier dépasse d’environ deux à trois centimètres pour que vous puissiez tirer dessus.
Versez le mélange aux biscuits dans le moule et tapissez bien le fond à l’aide d’une spatule ou d’une cuillère. Mettez au frais dans le réfrigérateur.
Travaillez le fromage blanc au fouet jusqu’à ce qu’il soit lisse et homogène. Ajoutez le sucre et la farine, puis les œufs un par un. Continuez de battre et ajoutez la crème et l’extrait de vanille.
Sortez la pâte aux biscuits du réfrigérateur et versez la mixture au fromage dessus. Retirez le surplus de croûte qui dépasse pour éviter qu’elle ne brûle.
Enfournez pour environ 1 h. Vérifiez la cuisson en touchant le dessus de la garniture. Il doit être bien ferme.
Attendez que votre cheese-cake soit bien froid avant de démouler et servir.