Quels vins boire en période de forte chaleur ?

Quand le soleil est à son zénith, tout le monde veut se désaltérer avec des boissons rafraîchissantes. Amateur de bons vins, vous vous demandez quelle bouteille choisir pour faire face à la forte chaleur estivale. Délices et Gourmandises vous fournit quelques conseils qui pourront très bien servir quand le thermomètre dépasse les 30 °C.

Les vins fruités et légers à l’honneur

Mettez de côté les vins corsés, aux saveurs intenses et épicées. Il faut privilégier les vins rosés clairs (Tibérius Rosé du Languedoc), les blancs secs aux notes d’agrumes et de fleurs (Riesling d’Alsace, Chardonnay Réserve Martin du Languedoc), et les effervescents frappés, très appréciés pour leurs bulles rafraîchissantes (Mon Bijou, caves de Landiras).

Les vins rosés sont parfaits en apéritifs avec des plats de crudités, de charcuterie et de grillades. Quant aux vins blancs, ils seront meilleurs avec les poissons grillés et les fruits de mer. Il convient toutefois de ne pas les servir frappés. Gardez la température à 12°C minimum. Les vins mousseux et effervescents apportent, pour leur part, une note de légèreté et de fraîcheur à la fin du repas.

Et qu’en est-il des vins rouges ?

L’été n’est pas la saison idéale pour déboucher un grand cru rouge. Il est toutefois possible de choisir des vins rouges plus légers aux tanins plus souples (Domaine du Bosc Rochet AOC Minervois, Château Le Vinata Bordeaux). L’astuce, c’est de placer la bouteille au réfrigérateur 30 min avant de servir pour le rafraîchir légèrement. Il est déconseillé de le laisser plus de temps au frais au risque d’altérer son goût. Les vins rouges accompagnent parfaitement les fromages, les barbecues, et les pizzas.

Dans tous les cas, il est préférable d’alterner les coupes de champagne et les verres de vin avec des verres d’eau, afin de prévenir la déshydratation.

Château La Carelle de Délices et Gourmandises, un vin qui se déguste à tout moment

Aussi bien pour vos apéritifs que pour accompagner vos repas, les sommeliers de Délices et Gourmandises recommandent ce vin bordelais : Château La Carelle. C’est un vin polyvalent et d’excellente qualité que vous pourrez déguster à tout moment, sur toutes les tables. Lire la suite

Le vin chaud par Délices et Gourmandises

Très apprécié en hiver, le vin chaud apporte plus de chaleur et de joie aux fêtes de fin d’année. Délices et Gourmandises vous présente cette boisson faisant partie des traditions de Noël dans de nombreux foyers depuis des siècles.

Vin sucré aromatisé aux épices

Le vin chaud fut déjà consommé au premier siècle de notre ère et eut, au fil des siècles, connu un succès grandissant auprès des aristocrates. À l’époque, on le préparait avec du vin bouilli avec du miel, auquel on rajoute des épices comme le poivre, le piment et les clous de girofle.

Délices et Gourmandises vin chaud

C’est à partir du XVIIe siècle que sa consommation était devenue populaire et la tradition se perpétue jusqu’à nos jours, notamment dans les pays scandinaves comme la Suède, l’Allemagne et l’Autriche. Actuellement, la France est devenue l’un des pays les plus consommateurs de vin chaud, d’autant plus que la recette est facile à réaliser et le choix presque illimité en matière de vin.

Préparation du vin chaud maison

En principe, on choisit du vin rouge fruité aux tanins subtils. Si on veut obtenir un parfait équilibre des goûts, il faut privilégier les produits issus des cépages Cinsault, Mourvedre, ou Merlot. Il est aussi possible de préparer du vin chaud avec du vin blanc, mais dans ce cas, on opte pour un vin d’Alsace de type Sylvaner. Il faut également du sucre de canne ou du miel (pour le vin blanc), du girofle, de la cannelle, de l’anis étoilé et du jus et des écorces d’orange.

Pour une bouteille de 75 cl, on a besoin de 75 g de sucre, 2 clous de girofle, un bâton de cannelle, 2 anis étoilé et une orange. Il suffit de faire chauffer le vin avec le sucre roux ou le miel, d’ajouter les épices, le jus et les zestes d’orange et de chauffer le mélange à feu doux. Filtrer et servir bien chaud.

Le catalogue des vins de Délices et Gourmandises présente des produits qui se prêtent merveilleusement à la fabrication du vin chaud : Château le Vinata Bordeaux Rouge, Caresse Merlot du Languedoc Roussillon, Sylvaner Vieilles Vignes Alsace AOC.

Le Domaine de Lascamp, une sélection de Délices et Gourmandises

Délices et Gourmandises vous conseille ce sympathique Côtes-du-rhône Rouge au caractère élégant et fruité. La rondeur de ce vin conviendra parfaitement à une viande rouge ou à du gibier.

Un Côtes-du-rhône aux saveurs intenses conseillé par Délices et Gourmandises

Le Domaine de Lascamp est un Côtes-du-rhône rouge remarqué par Délices et Gourmandises pour sa belle robe pourpre. Sa combinaison de Grenache, Cinsault, Syrah, Carignan et Mourvèdre, fait de ce vin une référence pour tous les amateurs de vins bien structurés. Ses saveurs intenses mêlent des notes de poivre, de girofle et de cannelle et présentes au nez une jolie palette aromatique.

Le Domaine de Lascamp est un domaine familial riche de plus de deux siècles d’histoire. Cette longue tradition explique la qualité de ce vin qui bénéficie toute l’année d’un ensoleillement optimal. La totalité de la récolte est vinifiée en cuves béton vitrifiées et la mise en bouteille est effectuée au domaine.
Délices et Gourmandises vous conseille de laisser vieillir ce vin entre 2 et 5 ans dans votre cave pour lui permettre de s’affiner et de parfaire son élégance.

Quelques conseils pour le savourer

La température idéale pour faire ressortir tout son bouquet est de 14-15°. Mais ne le placez pas au congélateur si vous avez oublié de le rafraîchir, le résultat serait catastrophique.

Vin aux saveurs intenses et bien structurées, le Domaine de Lascamp de Délices et Gourmandises accompagnera de nombreux plats relevés d’ail, de thym d’huile d’olives ou de poivrons. Il convient donc très bien à la cuisine méditerranéenne, comme le couscous royal ou le tajine d’agneau. Mais son point fort reste le gibier : sanglier en daube, magret de canard, pigeon aux lentilles… Les viandes rouges sont également indiquées : onglet à l’échalote, brochettes, tournedos Rossini…
En apéritif, il se marie très bien avec le saucisson et la charcuterie en général.